La France est le 5ème acteur du marché mondial et 2ème acteur du marché européen du Jouet avec un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros et 239 millions de jouets vendus en 2017. Les spécialistes du jouet estiment à 6 mois la durée de vie moyenne d’un jouet … l’enfant se lasse, grandit.

Un certain nombre de jouets sont vendus (vides greniers, internet…), donnés (association caritatives ou de réemploi, ressourceries). D’autres sont jetés : Le site Planetoscope estime à 40 Millions le nombre de jouet jeté par an : https://www.planetoscope.com/jeux/1356-nombre-de-jouets-jetes-en-france.html

L’Ademe entrevoit la possibilité de créer une filière REP (Responsabilité Elargie des Producteurs), basée sur le principe pollueur/payeur, pour une prise en charge du coût environnement du jouet jusqu’à sa fin de vie par les fabricants et les importateurs par le biais d’une Eco taxe sur les jouets couvrant : collecte, réemploi, recyclage, gestion des déchets ultimes (déchets pour lesquels il n’y a pas de solution de recyclage et qui seront soit incinérés soit enfouis).

La question du réemploi est au cœur de cette perspective : nettoyé, réparé, reconditionné… le jouet de « seconde main » a un bel avenir. La question de la sécurité des enfants demande cependant à ce que l’on se penche sur l’évolution de la norme du jouet qui protège toujours plus la santé environnementale des enfants. En effet lors d’une récente étude sur les jouets de seconde main, des chercheurs anglais ont découvert des concentrations élevées d’éléments chimiques dangereux comme l’antimoine, le baryum, le brome, le cadmium, le chrome, le plomb et le sélénium, qui sont toxiques pour les enfants à des niveaux faibles sur une longue période de temps, en analysant 200 jouets prélevés dans des familles, des pépinières, des boutiques caritatives. Il s’agit donc de privilégier les jouets plus récents et plus règlementés. https://www.parents.fr/actualites/enfant/les-jouets-en-plastique-doccasion-pourraient-presenter-un-risque-pour-la-sante-des-enfants-305280 – L’étude en anglais https://pubs.acs.org/doi/pdf/10.1021/acs.est.7b04685
Mieux gérer la question des déchets dans la filière du jouet c’est aussi en générer moins : Eco concevoir, proposer une plus grande traçabilité des matières, en particulier pour les plastiques, assurer une meilleure vérification des jouets importés, faciliter la récupération des parties électroniques, réfléchir à la dématérialisation du jeu qui amène les enfants à passer de plus en plus de temps devant les écrans…
Nous assistons également à une nouvelle donne : l’introduction des plastiques recyclés dans le jouet. Alors que le principe d’économie circulaire est de plus en plus privilégié, il ne doit se faire au détriment de la sécurité des enfants. Selon une récente étude, http://www.projetnesting.fr/IMG/pdf/final_fr_toxic_loophole_brochure_fr.pdf, des contaminants dangereux présents dans des plastiques recyclés, ont été retrouvés dans des jouets. Les réglementations sur les plastiques recyclés doivent donc se corréler avec les domaines d’application.
Encore une fois, plus de transparence, plus de traçabilité … et pas seulement dans le cadre d’un EcoLabel du jouet dont les travaux sont en cours mais pour l’ensemble de la filière du jouet.

Quel plastique pour quelle utilisation ?

Les polypropylènes (PP) : polymères, copolymères, homopolymères : jeux éducatifs d’extérieur et d’intérieur, tricycles, garages, porteurs
Les polyéthylènes (PE) : basse, moyenne et haute densité : jouets d’extérieur de grand volume, poupées, téléphones, jouets gigognes…
Les polystyrènes (PS) : mallettes de jeux de société, éléments et structures de jouets (grue, garage, dînette…), hochets, puzzles, mosaïques, jouets d’imitation, trousses de docteur…
Le polychlorure de vinyle (PVC) : poupées, ballons, masques de carnaval
Les polyamides (PA) : jouets d’imitation
Les élastomères : jouets de 1er âge
La résine de synthèse : jeux de modelage et de moulage
Les co-polymères divers (ABS, EVA, SAN) : éléments de hochets, briques éducatives, jouets d’intérieur, anneaux de dentition…
Source http://plastic-lemag.com/on-ne-joue-pas-avec-la-qualite